Auto Hypnose : 2. Première séance

Nous allons commencer par expérimenter cet état d'Auto-Hypnose qui se caractérise par une grande et agréable relaxation, un détachement vis-à-vis du monde extérieur. Commençons par l'expérimenter car je crois que c'est le plus important.

Enlevez éventuellement vos lunettes, éteignez votre téléphone. Prenez une position confortable, dans un fauteuil. Veillez à choisir la position la plus plaisante, la plus agréable, puis fermez les yeux.

Allez-y, chez vous, fermez les yeux.

Nous allons commencer par prendre trois grandes et profondes inspirations, en prenant conscience de ces respirations.

Inspirez par le nez et soufflez par la bouche. Allez-y.

Prenez bien conscience de l'air inspiré et de l'air expiré.

Nous ne prenons pas le temps, au quotidien, compte tenu de nos responsabilités, de faire ce genre d'exercice pourtant si simple : les enfants, le travail, et j'en passe...

Octroyons-nous ce droit, peut-être devrais-je dire ce devoir, car nous avons chacun la responsabilité de notre bien-être.

Alors recommençons une nouvelle fois, car nous avons aujourd'hui décidé de s'octroyer ce petit laps de temps pour nous.

Inspirez profondément par le nez et soufflez par la bouche, en prenant soin de bien conscientiser chaque instant au cours duquel vous inspirez profondément et soufflez complètement.

Inspirez profondément et soufflez complètement.

Oxygénez votre cerveau. Emplissez-vous, vivez et profitez de ce moment de détente, devenu pour beaucoup d'entre nous si rare, trop rare.

Et toutes ces choses qui nous parasitent au quotidien, toutes ces responsabilités, ces choses que l'on sait devoir faire, que l'on a à faire et qui nous attendent, qui font que l'on ne prend pas le temps de s'arrêter... Laissons-les de côté pendant un moment. Elevons-nous au-dessus d'elles (métaphoriquement). L'Hypnose repose notamment sur l'utilisation de Métaphores. Choisissons par exemple celle du "Nuage Salvateur". De quoi s'agit-il ? C'est très simple : lorsque vous prenez l'avion, il s'élève au-dessus des nuages, là où le ciel est toujours bleu. Alors considérons que les nuages gris correspondent à tous ces éléments parasites que nous devons, un moment, laisser de côté, et que nous retrouverons plus tard pour les traiter, les gérer, pour agir et faire toutes ces tâches du quotidien.

Imaginez que vous avez les deux pieds bien ancrés sur le sol, inspirez puis élevez-vous progressivement au-dessus des nuages. Vous allez vous élever, transpercez la couche nuageuse, élevez-vous et passez au-dessus, là où le ciel est toujours bleu. Et vous constaterez comme votre visage s'illumine, vous ressentirez comme cela vous fait du bien de vous détacher. Alors allez-y.

Fermez les yeux.

Continuez à respirer calmement, progressivement, continuellement.

Commencez à imaginer qu'à chaque inspiration, vous devenez plus léger, de plus en plus léger. Imaginez que cet air inspiré vous rend plus léger et que vous commencez à quitter le sol, à monter, à vous élever, tout léger, de plus en plus léger, vous vous élevez. Et peut-être que vous pouvez voir, à gauche ou à droite, toutes ces choses parasites, toutes ces choses matérielles, et vous continuez à vous vous élevez à chaque inspiration, de plus en plus léger, toujours plus léger.

Et tout devient peut-être plus clair, plus lumineux, de plus en plus apaisant et agréable.

En quelques secondes, vous changez d'état intérieur, vous vous libérez du stress, des tensions, de la fatigue, pour trouver le bien-être, l'apaisement, la légèreté. Quelques secondes suffisent.

Voilà un exercice tout simple. A ce stade, nous ne sommes pas du tout entrés dans la technique. Et cet exercice peut changer votre quotidien, alors je vous invite à le reproduire autant de fois que nécessaire, autant de fois que vous le souhaitez au quotidien.

A plus tard !

Constant WINNERMAN

Formation Auto Hypnose en ligne, gratuite et complète : www.autohypnosegratuit.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *