Disparition du RSI et doublement des plafonds de micro-entrepreneur

Bonjour,

Le Premier Ministre a confirmé que le RSI (Régime Social des Indépendants) sera progressivement supprimé à compter du 1er janvier 2018, puis adossé au régime général sur une période transitoire de 2 ans. La Sécurité Sociale a confirmé que ce changement ne perturbera pas les assurés. Au 1er janvier donc, les 29 caisses régionales du RSI deviendront des "agences de la sécurité sociale pour les indépendants", ces derniers n'ayant aucune démarche particulière à effectuer. Cette réforme ne modifie pas les droits des indépendants ni les taux de leurs cotisations. Enfin, en 2019, les indépendants nouvellement immatriculés et anciennement salariés, continueront à être gérés par la CPAM (Caisse Primaire d'Assurance Maladie) et en 2020, tous les indépendants auront pour interlocuteur unique la CPAM concernant leur assurance maladie.

Quant au statut de "micro-entrepreneur" (anciennement nommé "auto-entrepreneur"), les plafonds de revenus seront doublés en 2018, soit 70 000 Euros pour les activité de prestations de services et 170 000 Euros pour la vente. Attention néanmoins : la franchise de TVA restera inchangée, ce qui signifie en clair que vous deviendrez assujetti à la TVA si vous dépassez les anciens plafonds (soit 33200 Euros pour les prestations de services et 82 800 Euros pour la vente).

Article écrit par Constant WINNERMAN et disponible sur la formation en ligne Aide à l'installation du Praticien Bien-Être

5 cours gratuits de Radiesthésie

Bonjour,

A l'occasion de la création de l'Ecole Française de Radiesthésie en collaboration avec Claire BERTHIER-PICAT, Radiesthésiste depuis une vingtaine d'années, nous avons le plaisir de vous offrir les 5 premiers Cours Gratuits de notre formation, sous la forme de vidéos et d'écrits :

Voir les 5 Cours Gratuits de Radiesthésie !

Vous souhaitant une belle et agréable découverte,

Constant WINNERMAN

L’Hypnose de rue ou « Street Hypnose »

L'Hypnose de rue, également nommée "Street Hypnose", est un phénomène récent qui consiste à apprendre l'Hypnose en la pratiquant dans la rue auprès de "volontaires" (les passants). Bien que nous supposions que "l'élève" soit accompagné par un "maître" dans son apprentissage, l'Hypnose de rue se situe en dehors de tout cadre, le cadre légal certes (l'exercice de l'Hypnose n'étant pas réglementé en France) mais surtout éthique.

Il semblerait que n'importe qui, quelque soit sa connaissance en la matière mais surtout son sens de l'éthique, puisse aujourd'hui se joindre à ces groupes "d'hypnotiseurs de rue" et ainsi induire cet état chez des inconnus rencontrés à l'instant et aux yeux de tous les passants.

Vous viendrait-il à l'idée d'apprendre tout autre outil de relation d'aide dans la rue ?

Les émissions de télévision, particulièrement "Stars sous Hypnose" diffusée sur TF1, ont très probablement une part de responsabilité dans l'existence de ce phénomène de mode. Ce type d'émissions ne démystifie pas l'Hypnose et n'améliore pas son image auprès du grand public mais renforce au contraire les croyances erronées et les idées reçues à son sujet : le résultat est finalement à l'opposé de celui que certains Praticiens ont pu espérer à la suite de cette médiatisation.

Comme toute mode, l'Hypnose de rue passera, pour ne laisser que l'Hypnose en relation d'aide, seule approche réellement utile de l'Hypnose. Mais pour l'instant, des incidents récents (voir les liens ci-dessous) témoignent une nouvelle fois du fait que l'Hypnose ne doit pas être enseignée à n'importe qui, bien évidemment pas à des mineurs, surtout pas dans la rue mais dans un cadre physique, professionnel et éthique clairement défini.

Parce que la pratique de l'Hypnotisme n'est pas un jeu et qu'elle touche à l'Inconscient de l'être Humain, donc à son équilibre psychique, l'utilisation de l'Hypnose à des fins autres que la relation d'aide ne devrait pas être permise, considérons du moins que celles et ceux qui possèdent ce savoir-faire ne devraient pas s'y adonner dans un contexte de divertissement.

Constant WINNERMAN

A propos de l'incident :

Cliquez ici pour lire l'article de Courrier Picard

Message d'information et d'avertissement de la Gendarmerie de la Somme :

[Alerte hypnose, un jeux dangereux]Vendredi dernier, une jeune fille chute sur la voie publique à Corbie à 17 heures....

Posté par Gendarmerie de la Somme sur mercredi 9 décembre 2015

Vous avez dit « confiance » ?

Chère Madame, cher Monsieur,

J'aide les gens depuis plus de 10 ans. On peut me nommer "Praticien", peu importe le titre que l'on donne à ma profession, l'important réside dans l'efficacité et le résultat de mon intervention auprès des personnes qui font appel à moi. Il est une chose qui mérite notre considération absolue : la souffrance de l'autre et sa demande d'évolution.

Je me suis formé à plusieurs disciplines : l'Hypnose, la PNL, l'Ennéagramme, le Magnétisme... Autant de méthodes qui chacune apporte ses réponses, qui souvent se complètent et façonnent finalement un outil : une femme ou un homme qui en accompagne un(e) autre.

On trouve tout et n'importe quoi sur Internet : des gens sérieux et dignes de confiance, et d'autres pas. Certains nous invitent à leur faire confiance alors qu'elle est à l'opposé du sentiment qu'ils nous inspirent. Il est donc nécessaire que les professionnels sérieux et dignes de confiance, ce que nous sommes, sortent du lot et montrent qu'ils existent. C'est le cas de l'Ecole Française d'Hypnose et nous vous invitons à lire les avis des nombreuses personnes que nous avons formées depuis plusieurs années

Un centre de formation, c'est avant tout des formateurs. Pour ce qui me concerne, j'ai besoin d'intégrer et de vivre pleinement un enseignement avant de me sentir et de me prétendre capable de le transcrire et de le transmettre. Et j'y consacre mes journées ! Du temps à apprendre, à rechercher dans les différentes sources d'informations, à comprendre, à me former, à expérimenter. Malheureusement, pour revenir à cette question de confiance, je regrette d'avoir conscience que d'autres ne sont pas dans cette démarche et n'ont aucune gêne à plagier et à reproduire, parfois mot-pour-mot, le fruit du travail d'un autre : lire notre article sur le plagiat

S'il est question de confiance, de conscience aussi, de valeur des choses, croyez bien que je sais la signification de ces termes.

Si vous souhaitez vous reconvertir professionnellement, peut-être donner davantage de sens à votre vie en exerçant un métier qui apporte vraiment quelque chose à ce monde qui se transforme et à contribuer à ce qu'il sera demain, ou bien, sans parler de travail, devenir "une aide" pour autrui en apprenant et en développant vos capacités... Alors l'école que j'ai fondé se propose de vous accompagner.

Si vous ne pouvez pas vous déplacer sur Toulouse où se situent nos locaux, vous pouvez néanmoins suivre nos formations grâce au E-Learning (apprentissage en ligne).

Voici l'adresse Internet où vous trouverez les détails de nos différentes prestations : http://www.medecinesdouces-fr.com

Merci de votre lecture et de votre attention.

Constant WINNERMAN